CONSTELLATION(S)

Lahdha // parcours poétique // Constellation 1 / APPEL /
 
Lahdha est un projet nomade,
un projet de transmission et de partage.
Tout part d’une rencontre, tout part toujours d’une rencontre...avec l’autre, soi même ou une étincelle.
Cette rencontre, ici, c’est celle d’Imad, poète nomade Marocain, un grand ami surtout, un compagnon de cœur et du sensible. Puis un Diwan (Recueil de poésie en arabe) lu par lui même dans le désert marocain qui accompagnera un voyage et une transmission précieuse.
 
Lahdha (instant en arabe) deviendra un film. Un film qui appelle l’expérience.
Celle du vivant, du être ensemble, du ici et maintenant.
Entrer dans l’instant comme on rentrerait dans une goutte de pluie, un grain de sable ou une note de musique, 
celle des Gnawa peut être.
 
La transmission, le voyage, un mot devient autre, rien n’est figé tout est mouvement.
 
J’appelle à la réécriture poétique et à l'improvisation.
 
Un parcours va commencer entre l’Europe et l’Afrique, une constellation poétique dessinée et reliée par le cœur.
Un parcours qui passera par Grenoble, Marseille, Genève, Tanger, Chefchaouen, Essaouira et le désert Marocain
avec possiblement un passage à Dakar au Sénégal.
7 Villes peut être 8 avec dans chacune d’elles plusieurs lieux importants tous en résonance.
 
Le Diwan réécrit et retranscrit sous forme d’édition sera raconté, lu, transmis, chanté peut être.
 
Le film sera projeté et partagé et l’improvisation poétique sonore musicale ou silencieuse qui en jaillira sera accueillie.
Une ode à ce qui a été donné.
 
Le film sera transmis comme il a été conçu : dans l’instant, sur les routes, dans la rencontre et la création.
 
Ce parcours débutera dès que les conditions le permettront, en attendant :
 
En ces temps particuliers, en ces temps suspendus,
 après 56 jours de confinement voici qu'aujourd’hui le 11 Mai 2020 le dé-confinement est amorcé.
 
Si il est synonyme de retour à la vie il est aussi accompagné de lucidité et donc d'inquiétude.
 
J’aimerai accompagner ce “dé-confinement“ par cet appel que je lance
à qui souhaitera y répondre en souhaitant que ce film pourra vous emmener dans de jolies suspensions.
 
J’invite donc ceux qui le souhaitent à accueillir LAHDHA dans un parcours intérieur / en eux-mêmes et chez eux.
J’appelle donc à un parcours poétique où les points de constellations seront vos lieux de vie,
 vos “chez vous” ou ce lieu de confinement qui a été le votre pendant ces 56 jours.
 
Voici donc ma proposition et le processus à suivre :
 
1 : Je vous invite à me faire savoir votre désir de participer en m’envoyant votre adresse mail en message privé.
 
2 : Dés réception je vous enverrai un mail avec :
l’édition poétique (à lire avant la projection)
 et le lien du film avec le code pour le visionner avec un texte qui présente le projet et quelques indications sur le film.
 
Dès réception, voilà ce que je vous invite à faire :
 
S'installer pour regarder le film, le mettre sur un écran suffisant avec une bonne installation sonore.
 
Quand cela est fait :
 
1: prendre une photo de votre pièce avec le film à l’écran de la première image du film (de préférence en frontal)
 
2: S’installer, lire l'édition et poursuivre avec le visionnage du film :
 
Concernant l'édition : Vous pourrez la lire :
 
A voix haute ou à voix basse,
devant une camera,
avec un dictaphone,
à votre fenêtre,
à vous même,
à votre voisin
ou à votre compagnon de confinement/ dé-confinement..
comme cela vous semblera le plus juste.
 
En garder une trace (ou pas) me la partager si vous le souhaitez.
 
Elle est partition possible ou un poème simplement transmis à votre convenance.
 
L'appropriation / lecture partition est proposée et libre.
 
 
3: Apres le film :
Appel à improviser / répondre / rendre compte de ce que vous avez senti / perçu / ressenti par:
la vidéo,
la performance,
le son,
un silence,
un morceau de musique,
une danse,
une action,
un happening,
un mot,
un poème,
une chanson,
un texte,
une note,
un cri,
une virgule,
une salutation
ou une rêverie...
 
Toute réponse improvisée qui vous viendra …
 
Puis envoyez moi tout cela (lecture et/ou improvisation)
par mail à :
lahdhaparcourspoetique@gmail.com
 
En précisant :
Votre PRÉNOM et NOM ou PSEUDO
Votre ADRESSE VILLE et PAYS
DATE et HEURE du visionnage et de l'improvisation.
 
Cet appel commence à partir du ‪11 mai à minuit et se terminera ‪le 22 mai à minuit.
 
J'y récolterai vos réponses et les partagerai sur la page Facebook du film :
(une par jour et par ordre d’arrivée) ainsi que sur mon site internet sous le titre CONSTELLATIONS.
 
La constellation qui apparaîtra sera dessinée /
 vos lieux et créations seront nos étoiles /
 vous permettrez l’émergence poétique qui accompagnera ce dé-confinement.
 
Il en naîtra la première constellation /
la constellation intérieure /
la constellation de vos cavernes,
avant que ne surgisse celle qui se dessinera sur les routes entre l’Europe et l’Afrique, la constellation nomade.
 
Ces cartographies apparaîtront plus tard sous forme d’une création papier qui accompagnera une prochaine édition.
 
Un très Grand merci à vous d'avance !
 
Hâte de voir surgir vos étoiles !
 
Slama,
 
 
L'issue est toujours  poétique
 ...............................................
 
Bonne lecture, bon visionnage, 
belle improvisation et Merci !
Slama, 
bien à vous,
Amandine FERRANDO
 
http://www.amandineferrando.com/lahdha-instant/